2019, l’année de tous les partages

Edito - 2 min -

Affirmer que 2019 ne sera pas tout à fait une année comme les autres pour advert’HYPE est vrai et, en même temps, pas complètement exact. Voici pourquoi.

Vrai parce qu’il y a des choses qui ne changent pas et qui ne changeront jamais. Comme durant les cinq décennies précédentes, nous continuerons à défendre une culture d’entreprise basée sur l’humain, sur l’idée d’une famille élargie. Cette dernière rassemble toutes celles et tous ceux qui construisent au quotidien le succès d’advert’HYPE, ainsi que la totalité de nos clients. Nous continuerons également à faire de la création de contenu une mission que, chaque année, chaque semaine, chaque jour, nous faisons évoluer au rythme d’un marché en complète mutation. Toujours plus exigeant, toujours plus passionnant et qui, sans cesse, nous pousse à nous remettre en question. Nous continuerons encore à intégrer toutes les étapes du processus de création, communication, print et audiovisuel - autant qu’à faire appel à de nouveaux savoir-faire. Sans négliger pour autant le développement de ceux dont nous disposons : de la stratégie à la création en passant par le studio photo, le DTP, le stylisme, les décors, la logistique et, bien sûr, tout ce qui relève de l’IT.

Pas complètement exact, cependant, parce que 2019 n’est décidément pas une année comme les autres pour advert’HYPE, qui fête son cinquantième anniversaire. A preuve : ce magazine que vous tenez en mains et qui témoigne de notre envie de faire parler de nous, certes, mais en gratifiant cet écho d’un vrai supplément de contenu. Avec des interviews d’experts renommés, une présentation des publications récentes concernant le retail et l’univers du digital, un panorama des révolutions qui ont marqué notre secteur. Vous pourrez aussi situer nos clients dans le pays; il y en a certainement non loin de chez vous ! Nous vous présentons enfin, cela va de soi, l’équipe de l’advert’HOUSE. De quoi découvrir et partager, encore et encore.

Managing OwnerManaging PartnerManaging Partner

« S’il veut exister, le magasin du futur devra séduire »

Quel avenir pour le retail ? - 3 min -

Gino Van Ossel, spécialiste renommé du retail

Dans cet ouvrage, il traite du néologisme «optichannel», modèle où le client est dorénavant accompagné et redirigé en fonction de son profil, de la catégorie de produit qu’il désire acquérir et du contexte dans lequel il se trouve. Ce modèle est destiné à remplacer le précédent concept «omnichannel», où le client faisait son choix parmi tous les canaux et décidait lui-même lequel utiliser, et comment. La Belgique semble être un terreau fertile pour les stratèges qui se penchent spécifiquement sur le secteur de la distribution. Gino Van Ossel, professeur de Retail Management à la Vlerick Business School, a récemment publié Le Retail Opticanal, Au delà de l’hystérie digitale, un livre qui explique comment développer et implémenter une stratégie gagnante en tant que distributeur ou fabriquant sous marque propre.

La Belgique semble être un terreau fertile pour les stratèges qui se penchent spécifiquement sur le secteur de la distribution. Gino Van Ossel, professeur de Retail Management à la Vlerick Business School, a récemment publié Le Retail Opticanal, Au delà de l’hystérie digitale, un livre qui explique comment développer et implémenter une stratégie gagnante en tant que distributeur ou fabriquant sous marque propre.

Une spécificité de notre pays est que ces penseurs se comportent comme des collègues qui se respectent mutuellement, se complètent, voire se citent, afin d’approfondir le sujet. C’est aussi ce que fait Gino Van Ossel dès les premières pages de son récent ouvrage, faisant référence à Steven Van Belleghem (Customers the day after tomorrow), tout comme Jorg Snoeck et Pauline Neerman – Le futur du shopping. L’ouvrage de Gino Van Ossel est à la fois scientifique et accessible, riche en références, sources, notes et bibliographie. Faisant usage des technologies nouvelles – mais largement entrées dans les moeurs – par un matin ensoleillé, nous avons savouré un café + chat sur Skype avec le professeur Van Ossel. Il ne nie pas que l’e-commerce continue de représenter un véritable défipour le secteur de la distribution. Mais il rejette clairement toute hystérie autour du phénomène, remplaçant la peur par des actions et des initiatives porteuses d’espoir, car :

« les nouvelles opportunités sont bien réelles »

Maximisation du bénéfice

Tout commence par l’analyse des changements qui se dessinent, lance l’auteur. Cela implique de savoir discerner les tendances des hypes. Et encore, en tant que moyen, pas en tant qu’objectif.

« Prenez conscience que l’ère digitale est une époque formidable pour celui qui excelle, mais un temps dramatique pour les plus faibles d’entre nous. »

Les ingrédients de base de la stratégie opti-channel, dont traite ce nouveau livre, restent classiques : Gino Van Ossel renvoie vers le focus client, la juste force concurrentielle et les moyens financiers suffisants.

Au fil du temps, l’auteur s’est mis à observer le comportement du consommateur d’un regard de plus en plus large : «Nous passons d’une perspective marketing à une perspective plus stratégique, de «comment faire revenir un client plus souvent pour lui faire acheter plus» à «comment augmenter le pouvoir distinctif». Bien sûr, l’objectif final de la maximisation du profit demeure.

L’advert’HOUSE vaut par la variété des profils autant que par les qualités humaines des personnes qui la composent. Nous vous invitons à faire connaissance avec quelques-unes d’entre elles.

Team- 1 min -

  • ULRIKE

    La tête toujours dans le guidon, son endurance et sa volonté d’améliorer les performances de l’équipe laissent rêveur. Tout comme l’équilibre qu’Ulrike a su instaurer, entre les désidératas des clients et le bien-être des Advert’Hypiens.

  • Julia

    La troisième génération déjà: tout feu, tout flamme et dotée d’une volonté inflexible. Biberonnée au retail, Julia est prête à relever tous les défis futurs autant qu’à imprimer sa patte.

  • Florence

    Furieusement téméraire, cette volontaire aux yeux de velours fait montre d’une confiance inébranlable en l’avenir et en l’humain. C’est elle qui tient la barre au côté de Julia.

  • HERVÉ

    Un rire tonitruant mais qui met directement en confiance. Diplomate autant que toujours bienveillant, Hervé prépare pour chaque client un nid douillet où il n’aura qu’à déposer sa marque, son produit, avant de s’envoler plus haut.

  • JOËL

    Toujours sur le fil, champion de la vanne assumée. Sans jamais se prendre trop au sérieux, Joël joue les équilibristes, entre vision artistique et qualité d’écoute des désidératas des clients.